This movie requires Flash Player 9
Salle de presse > revue de presse

Retour sur le colloque de l’E2C transfrontalière- 17 sept 2013

Lorraine“QUAND LES JEUNES ÉCRIVENT LEUR AVENIR”

COLLOQUE E2C-T
École de la 2e Chance Transfrontalière

17 septembre 2013 – Centre culturel de Libramont (Belgique)

http://www.dailymotion.com/video/x16f3mm

http://www.dailymotion.com/video/x16f4tp

Au vu du constat de la situation de l’emploi et de l’insertion sur le bassin transfrontalier, il était opportun de développer un projet entre la Belgique et la France basé sur l’expérience et la pertinence du concept E2C en France et en Lorraine.

C’est pourquoi, dès 2009, un projet transfrontalier s’est construit dans le cadre du programme de coopération territoriale européenne 2007 – 2013, INTERREG IV A “Grande Région”, dans l’axe  “Éducation et formation”. Ce partenariat transfrontalier s’est formalisé grâce à la volonté du Groupe CCI Formation 54, du “Forem” (service public de l’emploi en Wallonie) et de la “Mirelux” (Mission Régionale pour l’emploi du Luxembourg).

L’OBJET DE L’E2CT était la mise en place d’un dispositif transfrontalier d’insertion socioprofessionnelle spécifiquement adressé à des jeunes (18-25 ans) peu qualifiés et éloignés de l’emploi.

DEUX OBJECTIFS ONT ETE DÉFINIS LORS DE SON LANCEMENT :

1.    Mettre en place et coordonner UN RÉSEAU DE PARTENAIRES transfrontaliers de formation et d’insertion socioprofessionnelle. L’E2CT “belge” était localisée en France, sur le site de l’E2C de Longwy (Maison de la formation, Centre Jean Monnet) et partageait ses locaux avec les formateurs de l’E2CT Lorraine.

2.    INTÉGRER et FORMER des jeunes demandeurs d’emploi peu qualifiés au sein de l’École de Deuxième Chance Transfrontalière.

Le colloque, animé par Philippe HERMAN (journaliste), a été orienté en 2 temps forts :
-    l’accompagnement des jeunes et les valeurs de l’entreprise,
-    l’insertion des jeunes peu qualifiés et les politiques d’accompagnement

Un certain nombre de personnalité étaient présents :
•    François PELISSIER, Président de la CCI de Meurthe-et-Moselle,
•    Alexandre SCHAJER, Président du Réseau E2C France, Vice-président de l’Association E2C Europe,
•    Bernard CAPRASSE, Gouverneur de la Province de Luxembourg,
•    René COLLIN, Député Provincial en Charge de l’Économie, du Tourisme,
de l’Agriculture et des Ressources Naturelles
•    Monsieur Jean-Pierre MASSERET, Président du Conseil Régional de Lorraine (ou sa représentante Madame Laurence DEMONET

Ainsi que des entreprises, acteurs de l’insertion et jeunes stagiaires.

RÉSULTATS DU PROJET E2C T

En 4 ans, 131 jeunes belges ont intégré l’E2CT, au sein de 12 promotions, en parallèle 177 stagiaires français ont intégré le dispositif.

Sur les 131 stagiaires belges ayant intégré le dispositif, 22 (soit 16.8%) ont quitté le dispositif pour des raisons « non maîtrisables » par l’équipe pédagogique (déménagement, santé, mobilité, incarcération…)

Pour les 109 stagiaires ayant réalisé un parcours complet de formation, les résultats sont les suivants :
•    64 jeunes sont en sorties positives (emploi ou formation qualifiante) soit 59%
•    22 quittent pour des questions de motivation, soit 20%
•    23 vont au bout du processus sans sortie positive, soit 21%

Sur les 177 stagiaires français ayant intégré le dispositif, 63 (soit 35.6%) ont quitté le dispositif pour des raisons « non maîtrisables » par l’équipe w (déménagement, santé, mobilité, incarcération…)

Pour les 114 stagiaires ayant réalisé un parcours complet de formation, les résultats sont les suivants :
•    66 jeunes sont en sorties positives (emploi ou formation qualifiante) soit 58%
•    7 quittent pour des questions de motivation, soit 6%
•    41 vont au bout du processus sans sortie positive soit 36%

Au-delà de ces résultats chiffrés, le dispositif a permis la mise en place d’un réseau de partenaires transfrontaliers de formation et d’insertion sociales et professionnelles. Pour les stages, le réseau belge réunit pas moins de 155 lieux de stages (120 dans le secteur marchand et 35 dans le secteur non marchand) et plus de 150 lieux pour le réseau français.

QUELQUES TÉMOIGNAGES

« Le formateur référent est la locomotive des groupes et des promotions. Il porte le projet et la réussite des jeunes ! »

« L’E2CT est le seul dispositif permettant à un public fragilisé (et pourtant fort présent) d’être pris en charge et de trouver des pistes avec lui, pour l’insérer durablement dans le marché de l’emploi »


| Plan du site | Mentions légales |